• Description

Aristote disait: "J'aime bien Platon, mais j'aime mieux la vérité" ; je dis pareil à mon frère Célestin Djamen, "J'aime mieux la vérité".

Le président Kamto ne s'est jamais présenté comme celui qui aurait toutes les qualités au monde; c'est quelqu'un qui humblement s'est engagé au service de la naissance d'un véritable Etat de droit au Cameroun. Voilà pourquoi il est aujourd'hui le porteur principal de la voie du Cameroun.
Je ne conteste à aucun camerounais le droit de critiquer le président élu du peuple camerounais le professeur Maurice Kamto. Nous sommes entrain de nous battre pour installer une civilisation de la démocratie au Cameroun; une civilisation de la liberté d'expression, de la liberté de penser ; une civilisation de la vie critique et du pluralisme au Cameroun. Loin de moi de dire que la politique menée par le P.E M.K et son parti le MRC est une politique incriticable, qui est parfaite en tous points. Il n'existe pas de politique incriticable.