• Description

Les multinationales sèment la faillite des Etats à l'autre bout du monde. Maurice Kamto face à Jean-Yves le Drian prends la mesure au fait que; Nous avons à faire à une lutte gigantesque, une lutte apocalyptique. c'est pour cela que cette lutte là, il faut la prendre au sérieux; la mener avec sérieux; structurellement.

Les gens de l'extrême-droite française ont peur de la "théorie du grand remplacement"; mais ne voient pas que ce qui organise véritablement ce grand remplacement de gré ou de force sont les politiques d'exploitations cyniques et unilatérales, aveugles, menées par leurs multinaitionales au coeur de l'Afrique.

Il y a une poussée russe et chinoise au cœur de l'Afrique centrale.

La Chine; (principal propriétaire privé de terrain au Cameroun); achète des pans entiers de territoire camerounais; la chine est boulimique de terre agricole, et elle est au cœur du Cameroun comme puissance.

La Russie s’intéresse maintenant à tout le pétrole camerounais et toutes les exploitations de gaz sur le territoire le group russe Lukoil a de grandes ambitions sur la région.

La puissance française s'est garantie par le biais des accords leolin quelles matières premières de l'Afrique centrale francophone doivent d'abord lui être proposé avant que si elle ne l’intéresse pas être proposé aux autres. ACCORDS SECRETS DE COOPÉRATION SIGNES DANS LES ANNÉES 1960 PAR AHIDJO. Les clauses non affichées, non publiées des accords secrets des années 1950; commencent à ne pas être respectées par les Etats africains.

-La démographie a explosé
-Ils achètent à vil prix par le mécanise du FCFA;
-Ils maintiennent les Etats africains dans la dépendance envers la dette.

Beaucoup de chefs d'Etats africains ont compris qu'ils ne pouvaient pas s'en sortir, s'ils ne diversifiaient pas leur partenariat économique; parce-qu'ils ont pris conscience que les besoins sociaux, sanitaires, sécuritaires de leurs populations ne cessaient d'augmenter.

Le Cameroun est au cœur d'une bataille de convoitise entre les puissances françaises, chinoises, américaines et russes.

Le groupe Bolloré est l'un des grands financiers de la politique macronnienne en France.
Il faut que les camerounais se rendent compte et comprenne que, en réalité, tout le jeu politique camerounais se déroule dans un espace géo-politique braqué ; dans lequel, le peuple camerounais, les institutions mêmes sont braqués par des intérêts nationaux et internationaux divergents. Il faut en prendre conscience.

En géopolitique, on ne sera jamais surpris de découvrir les armes françaises derrière les lignes ennemies; chaque fois qu'un satrape africain qu'ils tiennent en otage et qu'ils pilotent comme ils veulent; donne l'impression de se donner un peu d'air; on alimente les oppositions, on les renforce en l'affaiblissant un peu; et quand il est affaibli, ils tendent la main pour se servir.

Mr Yves-le Drian est venu assurer les intérêts français au Cameroun; et renforcer la stature de Paul biya face à Maurice Kamto ; en recevant ensemble des leaders de l'opposition. Jean-Yves-le Drian était venu légitimer le maintien de Paul Biya à la tête de la présidence de la république. Il est venu dire que la France a aidé à libérer M.Kamto, alors que la France a aussi aidé à le faire arrêter; parce que M.Kamto représente la possibilité que l’intelligence du Cameroun prenne le Cameroun en main ; que les bénéfices de l'économie camerounaise profite d'abord au peuple camerounais.

Il va falloir que la France apprenne à vivre autrement que de l'exploitation de l'Afrique ; sinon, toute l'Afrique va se retrouver en France.

Les gens de l'extrême-droite française ont peur de la "théorie du grand remplacement"; mais ne voient pas que ce qui organise véritablement ce grand remplacement de gré ou de force sont les politiques d'exploitations cyniques et unilatérales, aveugles, menées par leurs multinationales au cœur de l'Afrique. ces politiques là ont un effet immédiat sur la pression migratoire. Le grand remplacement est une conséquence structurelle, qui risque de s'accélérer du fait du nombre d'Etats en faillite que les multinationales (françaises entre-autre) sèment à l'autre bout du monde. Les multinationales sèment la faillite des Etats à l'autre bout du monde. Maurice Kamto face à Jean-Yves le Drian prends la mesure au fait que; Nous avons à faire à une lutte gigantesque, une lutte apocalyptique. c'est pour cela que cette lutte là, il faut la prendre au sérieux; il faut la mener avec sérieux; il faut la mener structurellement.

Diffusé en direct sur Youtube le 26 oct. 2019
Franklin Nyamsi wa Kamerun