Ne l'oubliez jamais, le Cameroun est une dictature de 60 ans !

  • Description

Au Cameroun, le régime qui est au pouvoir est illégitime depuis les indépendances.

Ceux qui ont été installé au Cameroun par les colons étaient les ennemis de l'indépendance et qui voulaient que le cameroun reste sous-tutelle française.

Pendant 25 ans, Mr Ahmadou Ahidjo a soumis le cameroun au parti unique, niant les libertés. Ensuite il a désigné son successeur dans le cadre
des accords franco-françaises Biya, qui depuis 1982,  s'est retrouvé président de la République du Cameroun, et y reste grâce aux meurtres,
empoisonnements, enlèvements, emprisonnement et contraintes à l'exil; du cynisme, du mensonge et de la ruse. De 1982 à 1992, Mr Biya a été
président sans jamais avoir été confronté à aucune élection démocratique face à qui que ce soit. Il a volé 10 ans au peuple camerounais.

Quand son parti le RDPC accepte de force dans les années 1990 le retour au multipartisme, il a mis en place des verrous pour que jamais,
l'opposition n'exerce en réel le pouvoir au Cameroun. Malgré cela, il perd les élections en 1992 face à john ni fru ndi et utilise l'armée
pour se maintenir au pouvoir. Puis il a mis en place une machine à tuer le multipartisme à travers l'ONEL, Elecam et plus récemment le conseil
constitutionnel. Depuis 1992, jusqu'à aujourd'hui en 2019, il n'y a jamais eu d'élection transparente au Cameroun. Donc cela fait en réalité
37ans que cet homme là pille la présidence du Cameroun et piétine la souvereneté du peuple camerounais. Voilà le fond du problème.

Conférence du Pr. Franklin Nyamsi wa Kamerun
Sur l'actualité camerounaise du 26 Janvier 2019.