• Description

Et si on parlait vraiment de Guillaume Soro 2 " Les gendarmes morts à la bataille de Bouaké en 2002"

On découvre alors que c'est dans le feu de la guerre que des hommes de tous bords perdirent la vie à Bouaké des 6 au 9 octobre 2002. Terrible tragédie !
Dans quelles circonstances des gendarmes sont-ils morts à Bouaké entre Le 6 et Le 9 octobre 2002? Que faisait alors Guillaume Soro, Le Secrétaire Général du MPCI, Mouvement Patriotique de Côte d'Ivoire alors entré dès le 19 septembre en résistance contre le régime discriminatoire de l'ivoirité du FPI du Président Laurent Gbagbo ? Franklin Nyamsi rappelle les évidences élémentaires de ces journées de guerre totale, et les terribles conséquences de la rupture unilatérale du cessez-le-feu  ( obtenu par la CEDEAO à Accra le 29 septembre 2002) par le régime du Front Populaire Ivoirien, avec notamment le plan de reconquête militaire du nord élaboré par le ministre de La Défense Moise Lida Kouassi, avec La complicité avouée des forces de gendarmerie de Bouaké.